Christian Gourcuff et le F.C. Lorient :

J’ai décidé de poursuivre l’expérience et de prolonger mon contrat avec le F.C. Lorient jusqu’en juin 2014. L’équipe dirigeante actuelle s’est montrée respectueuse de mon travail. Elle a de l’ambition et fonctionne de manière structurée. Et les perspectives de disposer d’infrastructures modernes notamment une nouvelle tribune dans le stade et un futur centre d’entraînement viennent d’être garanties.

J’ai aussi retrouvé, cette saison, le plaisir de travailler avec un groupe de joueurs réceptifs et qui a envie de progresser.

Au F.C. Lorient, les principes du jeu sont rigoureux. Toutes les équipes du club ont, depuis quinze ans, la même culture du jeu et il y a la volonté de la pérenniser. L’objectif, c’est de construire une identité lorientaise, comme il y avait une identité nantaise.

image (4)

Christian Gourcuff et le jeu du Barça:

Je n’ai pas attendu Barcelone pour avoir ma propre conception du jeu et pour la mettre en place. Le Barça quand il joue, procure – c’est certain – des émotions. Nous avons aujourd’hui la chance d’avoir une équipe de référence. Cela fait un bien fou, surtout pour les joueurs. D’autant aussi que Barcelone engrange les succès, cela crédibilise notre philosophie du jeu.

Je n’ai pas cherché à calquer l’organisation mise au point par Guardiola, mais nous partageons les mêmes principes : la construction, la circulation du ballon, la maîtrise collective, la recherche d’une relation permanente entre les joueurs. C’est-à-dire avoir une initiative permanente sur le jeu, et dans toutes les phases.

Le jeu dit offensif est aujourd’hui une notion galvaudée. On qualifie certaines équipes d’offensives alors qu’elles ne font que spéculer sur le deuxième ballon !

Christian Gourcuff et François Thébaud:

François, c’était une grande rencontre pour moi. Cela dépassait le cadre du foot. Dans ma jeunesse, j’étais un passionné de ballon. Je jouais en permanence et, avec mes copains, nous dévorions le Miroir. Nous achetions un seul exemplaire de la revue mais nous lisions tout : c’était important pour nous.

Je connaissais François par ses écrits et je l’admirais beaucoup avant de le rencontrer.

L’été, nous participions à des tournois de sixte à Moëlan et François se déplaçait pour nous voir jouer. Nous avions fini par faire connaissance. Et comme mon équipe avait pris le nom de Fluminense, un grand club de Rio de Janeiro, François nous avait ramené un jeu de maillots du Brésil !

Par la suite, j’ai eu souvent l’occasion d’aller le voir chez lui, à Riec-sur-Belon.

Christian Gourcuff effectue son troisième passage au F.C. Lorient où il a entraîné de 1982 à 1986 et de 1991 à 2001, avant d’y officier de nouveau depuis 2003. Il est passé aussi au Mans (1986-1989), 0 Pont-l’Abbé (1989-1991), au Stade Rennais (2001-2002) et Al-Ittihad de Doha, Qatar (2002-2003).
image (5)

Christian Gourcuff et Faouzi Mahjoub