Le cul entre deux chaises
On connaît cette légende de l’âne de Buridan qui, faute de choisir entre boire et manger, mourut. Le PSG s’en est-il inspiré  ? En tous cas, à ne pas se montrer suffisamment audacieux en fin de rencontre, les Parisiens ont plutôt mal défendu. Le cul entre deux chaises n’a jamais été une position très confortable et, une fois encore, on n’a pas bien saisi les desseins d’Emery qui, en remplaçant Cavani par Meunier à 20 minutes de la fin, s’est pris les pieds dans le tapis alors qu’il n’y avait pas le feu. L’entraîneur espagnol avait pourtant fait le choix du jeu en titularisant Lo Celso mais il n’est pas allé au bout de son idée à un moment où Zidane tentait le tout pour le tout en faisant rentrer trois attaquants (Bale, Asensio, Vasquez) décisifs. Les sept dernières minutes auront donc été fatales à une équipe qui avait jusque là livré une partition plutôt élaborée face à des Madrilènes ressuscités et galvanisés par la Champions League, le seul trophée envisageable pour eux cette saison. Bien sûr, les coéquipiers de Neymar – parfois un peu égoïste hier soir – peuvent encore remporter le championnat et les deux coupes nationales mais cela ne suffira pas à leur bonheur. Il leur reste 90 minutes pour infirmer la tendance qui veut que lorsqu’on gagne le match aller 3-1, on se qualifie 2 fois sur 3. C’est peu 90 minutes, mais c’est bien suffisant pour marquer beaucoup de buts. On ne voit pas d’autre option que de jouer l’attaque à tout va. Les Parisiens ont le pétrole pour ça (Di Maria, Pastore) mais encore faudrait-il qu’Emery en ait l’idée. S’il fait le pari d’un 2-0 qui les qualifierait, c’est là qu’il prendrait un gros risque parce que le Real peut marquer à tout moment. Les jeux ne sont pas faits, il reste à tirer un grand feu d’artifice et quitte à retourner à ses études pour la sixième fois consécutive sous l’ère qatari, autant livrer une copie enflammée. Emery joue gros, il a les cartes en mains et trois semaines pour peaufiner une stratégie offensive, forcément offensive. Oui, vivement le 6 mars  !