Le tweet de trop
Benzema a commis deux erreurs : la première est d’avoir joué les intermédiaires dans une affaire de sextape, un fait divers de branquignol. Ses fréquentations douteuses l’ont fait dérailler. L’histoire clochemerlesque a fait une victime, Mathieu Valbuena, qui passera 8 mois avant de s’en remettre. Que Benzema n’ait pas été retenu pour l’Euro était une sentence lourde mais il l’avait bien cherchée. Sa seconde erreur fut d’écrire un tweet très maladroit :”Si Deschamps ne m’a pas sélectionné, c’est peut-être parce qu’il a été influencé par le climat général en France”. Il ne pensait pas que ce tweet signerait son arrêt de mort. Quelques jours plus tard, le 3 juin 2016, sur les murs de sa maison à Concarneau, le sélectionneur découvre des tags à l’encre noire :”Raciste”. Il l’a très mal vécu et n’a plus donné de ses nouvelles au Madrilène, évidemment pas responsable des crétins tagueurs. On comprend sa rancœur, bien sûr, il est stupide de dire qu’il est raciste. Mais cette rancœur dit-elle être plus forte que son pragmatisme, sa qualité principale, dit-on? Les explications de Deschamps deviennent oiseuses et spécieuses :” Giroud et Gameiro sont d’excellents joueurs qui n’ont jamais failli en équipe de France, il n’y a aucune raison que je ne leur fasse pas confiance. Ma décision de ne pas convoquer Karim est uniquement sportive”. Evidemment, Deschamps n’en pense pas un mot ou alors ce serait très grave de ne pas convenir que Benzema est meilleur que les valeureux Giroud et Gameiro réunis.
La science du foot

Pourquoi ce plaidoyer pro-Benzema? Parce que c’est un grand attaquant qui a la science du jeu et le comprend admirablement. On ne peut pas être l’avant-centre du Real Madrid depuis huit ans sans un talent supérieur. Cristiano Ronaldo ne serait pas Cristiano Ronaldo sans l’altruisme du Français qui lui simplifie la vie en multipliant appels, contre-appels, fausses pistes pour lui procurer de l’espace. Ronaldo rechigne à récupérer le ballon? Benzema le fait pour deux comme un parfait coéquipier. S’il est absurde de vouloir créer des classements hiérarchiques, la France n’a pas eu beaucoup d’avants-centres de sa valeur depuis Fontaine : Henry peut-être – qui a le plus souvent joué ailier – mais il est plus complet, consistant et régulier que Gondet, Lacombe, Rocheteau, Trézéguet, Anelka par exemple et on rêve d’un tandem avec Griezmann, un autre phénomène. Un duo Benzema-Griezmann en équipe de France, ça aurait de la gueule, non? Réunir autour d’une table Deschamps, Benzema et Valbuena -qui doit avoir son mot à dire- serait une riche idée. Mais Deschamps a -t-il souvent de riches idées?